Rêver libre

 

« Les souvenirs restent le seul lieu palpable de la blessure »